Distemper (ou maladie de Carré) dans l’espèce canine: 19 choses à savoir si vous travaillez en refuge.

Quand j’étais étudiant vétérinaire (une époque qui malheureusement me semble très lointaine aujourd’hui!), je me souviens du cours que nous avions eu sur le distemper (ou Maladie de Carré). Cette maladie nous avait alors été présentée comme « la maladie des chiens de sans-abris ».En effet, depuis l’avènement de la vaccination pour celle-ci, le nombre de cas cliniques vus en clinique vétérinaire avait chuté – fort heureusement ! – de façon dramatique au point que c’est désormais quelque chose que l’on voit rarement en pratique vétérinaire courante. Cependant, vous savez comme moi qu’en refuge, la situation est souvent différente…

J’ai visionné plus tôt cette semaine un webinar sur comment gérer une épidémie de distemper au sein d’un refuge. Je dois bien avouer qu’au départ, je me disais que même si c’est bien quelque chose qui peut se produire – nous savons tous que les refuges sont malheureusement prédisposés à faire face aux problèmes de maladies infectieuses -, ce n’était certainement pas quelque chose de courant. Comme j’avais tort… Une des premières diapos de la présentation regroupait une série de gros titres concernant plusieurs épidémies de distemper survenues dans différents refuges nord-américains. Wouah… Je n’aurai jamais cru que ce soit quelque chose d’aussi fréquent, ni que ce soit également une des principales causes conduisant à la mise en place de mesures de dépopulation au sein des refuges. Il est clair que ce n’est pas une maladie à laquelle on souhaite avoir à faire, et c’est pour cela que je vous encourage vivement à prendre le temps de visionner le webinar dans son intégralité tellement il est riche en enseignements (voir ici). Et pour ceux d’entre vous pour qui c’est toujours la course (en refuge, nous savons bien que la chose la plus difficile à trouver, c’est le temps !), vous pouvez toujours commencer par lire mes notes ci-dessous !

 

Il faut du temps pour monter une réponse immunitaire efficace contre le distemper

 

#1: Le distemper n’est PAS une maladie du passé. Des épidémies en refuge surviennent chaque année.

#2: C’est grâce au développement de la vaccination que nous voyons rarement cette maladie en pratique vétérinaire courante. Néanmoins, 30-50% des chiens qui arrivent en refuge n’ont AUCUNE immunité pour cette maladie.

#3: Et quand on se penche sur les chiens de moins d’un an, 83% d’entre eux n’ont là encore AUCUNE immunité pour le distemper à leur arrivée au refuge.

#4: Après la vaccination, il faut néanmoins un certain temps à l’animal pour mettre en place une réponse immunitaire qui le protège efficacement.

#5: 47% des chiens adultes sont ainsi protégés 14 jours après la vaccination. 98% d’entre eux le seront à 28 jours post-vaccination.

#6: Chez les chiots, les chiffres sont cependant différents. Seuls 21% d’entre eux seront protégés 14 jours après vaccination, et 66% 28 jours après.

Des signes cliniques pas toujours évocateurs...

 

#7: Le virus du distemper conduit à une infection systémique. Plusieurs signes cliniques très différents peuvent ainsi être observés (problèmes gastro-intestinaux, dermatologiques, signes respiratoires, signes neurologiques,…). Ceux-ci peuvent souvent du coup porter à confusion.

#8: Les symptômes respiratoires semblent être plus fréquemment observés aujourd’hui en refuge.

#9: Pour conclure sur les signes cliniques: ceux-ci ne sont JAMAIS suffisants pour écarter l’hypothèse de distemper. Toute infection doit être documentée et des tests doivent être effectués pour définir la meilleure marche à suivre.

#10: La réalisation d’une PCR sur écouvillon des voies respiratoires est désormais la façon la plus rapide de diagnostiquer l’infection.

#11: On disait auparavant qu’il était très difficile de traiter efficacement les chiens atteints de distemper. Fort heureusement aujourd’hui, nous avons des traitements médicaux efficaces qui nous permettent de sauver la plupart de ces individus affectés.

#12: Le traitement est cependant fort consommateur de ressources et de temps. Les refuges doivent être prêts à garder les chiens isolés pendant 1-3 mois. Des mesures strictes de biosécurité et du personnel dédié seront requis, ainsi qu’un support médical de tout instant.

#13: La meilleure alternative pour traiter ces animaux en refuge: les placer dans une famille d’accueil où il n’y a aucun animal susceptible de contracter la maladie, et s’assurer qu’un vétérinaire puisse superviser les soins médicaux.

 

Les chiens excréteront le virus longtemps après leur guérison clinique

 

#14: L’excrétion du virus peut se prolonger dans le temps après que l’animal soit cliniquement guéri: quand la quantité de virus est jugée faible dans le chien, ces animaux vont généralement continuer à l’excréter jusqu’à 3 semaines après guérison.

#15: Quand au contraire la quantité de virus est considérée comme importante, l’excrétion du virus peut se prolonger jusqu’à 6 semaines après la récupération clinique.

#16: Autre approche: 50% des chiens infectés excréteront du virus pendant au moins 5 semaines (1-15 semaines) après l’infection initiale.

#17: La période d’incubation peut durer de 1 à 4 semaines chez l’animal. Si une quarantaine est requise pour un animal suspect de distemper, celle-ci devrait durer pour le coup 4 semaines. 

#18: Quelque chose à garder à l’esprit: en quarantaine, à chaque fois d’un cas de distemper se confirme, la durée de quarantaine doit être recommencée à 0.

#19: Les titrages en anticorps et les PCRs sont des très bons outils pour déterminer quel est le risque potentiel pour un individu. Même si ces mesures semblent prohibitives d’un point de vue coût, il y a des stratégies qui peuvent être utilisées pour maximiser leur efficacité tout en diminuant les coûts associés.

"On gagne toujours à investir dans le savoir.“ Benjamin Franklin. Si ce post vous a plu, partagez-le ! Cela permettra de diffuser l’information au sein de notre communauté PRO! Et restez en contact avec nous pour recevoir toutes nos dernières publications. Pour cela il suffit de cliquer sur une des icônes ci-dessous !

Vues : 440

Balises : chien, distemper, infectieuse, maladie, refuge, vaccination

Commenter

Vous devez être membre de Royal Canin Programme Refuges pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Royal Canin Programme Refuges

Membres

© 2019   Créé par Royal Canin Canada.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation