« Saison du chaton » : celle-ci existe-t-elle encore ?

Il y a une chose dont je suis sûr : en refuges, l’espèce féline est, de très loin, prédominante. Et j’en ai confirmation à chaque fois que je visite un de nos partenaires en refuge. C’est là une réalité ! Mais pour quelqu’un qui n’est pas familier avec le monde si particulier des refuges, vous devez peut-être vous demandez pourquoi il en est ainsi ! Eh bien, certainement parce que, en matière de fertilité, il est sûr que nos chats sont plutôt prolifiques !

En médecine vétérinaire, l’espèce féline est dite « polyoestrienne » : cela veut juste dire que les chattes présentent plusieurs périodes de chaleurs au cours de l’année, et que du coup elles peuvent se reproduire plusieurs fois pendant cette même année. D’un point de vue théorique, une chatte pourrait avoir environ 3 portées par an. Par chance, cela ne se produit pas souvent, mais quand même,  en conditions terrain, ce nombre se porte quand même à 1.4/an. Ca ne vous semble pas beaucoup ? Démonstration mathématique : 1.4 portée/an, avec une moyenne de 3 chatons/portées… ajoutons à cela un taux de survie de 25% pour ces chatons dans des conditions extrêmes… Sur la base de ces données, on estime que dans un pays comme les Etats-Unis, il y a ainsi chaque année près de 44 millions de nouveaux chatons… 

Bon nombre de ces chatons se retrouveront en refuge. Et pour ces structures, la situation peut ici se corser, à cause de l’existence de cette « saison du chaton ». Pour mieux comprendre ce phénomène, petit retour sur la physiologie de la reproduction dans l’espèce féline. Cette espèce est généralement « photosensible » : leur reproduction dépend de la quantité de lumière à laquelle ils sont exposés quotidiennement.

Ce mécanisme repose sur la régulation de la sécrétion d’une hormone: la mélatonine. Celle-ci est sécrétée durant les périodes sombres. Pour faire court, plus il y a de mélatonine chez la chatte, plus cela inhibe la fonction de reproduction. C’est pour cela que généralement dans l’hémisphère Nord, les chaleurs chez la chattes sont observées de fin Janvier-début Février jusqu’à fin Septembre-Début Octobre, quand les jours sont les plus longs.

Fig 1: Saison de reproduction chez le chat en fonction de leur localisation géographique

Quel rapport avec la “saison du chaton”? Les chattes entrent en chaleurs fin Janvier-début Février… Leur gestation dure environ deux mois… Du coup, entre Avril et Juin, un pic de naissance est observé. Nous avons donc là notre « saison du chaton », qui peut s’avérer problématique pour les refuges. En effet durant ces périodes, la capacité d’accueil de ces structures est souvent mise à rude épreuve, par l’arrivée, parfois quotidienne, de nouveaux chatons.

Fig 2: La saison du chaton est généralement observée en printemps-été dans les refuges

Cependant, plus je rencontre de nouveaux refuges, plus j’en viens à me demander si on peut encore parler de cette “saison du chaton”.  En effet,  nombre d’entre vous me rapportent que ce n’est plus quelque chose que vous observez. Il semblerait qu’à certains endroits, vous receviez désormais au contraire des chatons toute l’année. Pour sûr, nous savons désormais que certains chats ne répondent plus à ces variations dans la durée d’éclairement. Dans des races orientales comme le Siamois, il n’est généralement pas rare, en dépit de toute variation dans la durée du jour, de voir les femelles cyclées toute l’année. Aussi est-ce difficile de dire si ces changements sont liés à votre position sur la mapemonde ou plutôt aux spécificités des populations félines que vous rencontrez. Ce que l’on observe chez les Siamois peut très bien se rencontrer chez d’autres de leurs homologues félins, et je ne serai pas surpris qu’à la longue, ce caractère saisonnier se perde chez plus en plus de chats.  Si ces changements deviennent de plus en plus fréquents, il y aura là un nouveau défi à relever. Quoiqu’il arrive, j’imagine qu’en refuge il faut toujours se tenir prêt.

Nous sommes tous membres à part entière de cette communauté PRO que nous essayons de bâtir ! Aussi n’hésitez pas : partagez vos expériences, posez nous vos questions et donnez votre avis ! Les réseaux sociaux permettent aujourd’hui que la discussion continue, aussi que vous soyez accro à Facebook ou fan de Twitter, vous pouvez –et devriez !- en faire partie !

Vues : 18392

Balises : chat, chaton, refuge, reproduction

Commenter

Vous devez être membre de Royal Canin Programme Refuges pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Royal Canin Programme Refuges

Membres

© 2019   Créé par Royal Canin Canada.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation